Après la fin de la guerre l'Armistice  et en suite les armées Françaises ont occupées l'Allemagne , deux délégations , une de l'armée de l'air et une de l'armée de terre ont été affectées à Mayence (Allemagne ) .

        Départ octobre 1945, mon mari est parti seul, il fallait procéder a une organisation, trouver des logements pour les familles . En plus j'attendais mon deuxième enfant qui est né Mayence le 25 mai 1946. Je suis allée a la maternité de l'hôpital de Mayence pour mettre mon bébé au monde , la ville était un tas de ruines , nous circulions dans les rues désertes bordées d'étendues de gravats, c'était sinistre.

        Pendant quatre ans et demi nous avons vécu dans un petit village a quelques kilomètres de Mayence , la cohabitation avec la population n'était pas facile , notre présence était de trop, je les comprenais .

        Dans la maison que nous occupions , le rez de chaussez était pour nous et le premier étage pour les propriétaire ,ils ne contribuaient pas a notre bien être et étaient très désagréable avec nous, par contre ils avaient un enfant a qui nous pouvions donner quelques friandises.

        La population Allemande est très disciplinée, l'hiver il fait très froid, de la neige , la température de -20 , -30 n'est pas rare. Le matin chaque devant de porte est nettoyé et le passage sur les trottoirs se fait aisaiment . C'est une obligation chez eux. Pour le ravitaillement c'était plus difficile, pas de vente de
légumes, la population ne voulait pas nous en vendre, nous avions seulement le ravitaillement de notre coopérative qui n'avait pas grand chose, on se contentait
de peu a l'époque.

        Mon mari s'occupait des festivités, Noêl pour les enfants, cinéma, soirées,nous nous rencontrions souvent avec les familles d'occupations,nos réunions compensaient notre éloignement de la France.

        En 1949 autre affectation, nous retournions au Maroc , destination Fès.